RUSTREL

Rustrel, dominé par son château et accolé à la « Grande Montagne » à 1000 mètres d’altitude, révèle, au sud, le Colorado Provençal aux mille couleurs.

Le village des origines, l’oppidum préromain, est situé sur le massif du "Pointu" à 900m. Le village médiéval détruit en 1392 par Raymond de Turenne, se trouvait dans la Grand Combe, à Villevieille. Ce lieu, occupé un temps par le Poste de Conduite et de Tir des fusées nucléaires du Plateau d'Albion, a été reconverti en Laboratoire Souterrain à Bas Bruit (L.S.B.B.) dédié à la science et à la recherche.

Au cœur du village la "promenade de l'eau" nous emmène sur les traces de l’église romane de la Nativité de Notre Dame (XIIe siècle reconstruite après destruction au XVIe siècle), du château-mairie du XVIe siècle, du moulin à huile du XVIIIe siècle et du Castelet (privé) de style Renaissance. Des fontaines, le lavoir de la Marquise, des calvaires et l’oratoire Saint Roch viennent compléter la découverte du village.

Rustrel jouit d’une nature prodigieuse. Les amateurs de randonnée sont invités à suivre le Sentier de la Baume de Midi qui rend hommage aux forestiers et à la production de charbon de bois mais également les deux sentiers toponymiques de la Grande Montagne avec leurs 6 tables de lecture qui donnent un éclairage très intéressant sur l’histoire des lieux-dits.

Utilisant au mieux les richesses naturelles, les habitants de Rustrel ont aussi créé un équilibre entre jardins maraîchers des vallons arrosés par la Doa et chantiers d'ocre des collines, exploités de 1880 aux années 50. Pour la plupart balisées par François Morenas, ces anciennes carrières sont aujourd’hui, en partie, ouvertes au public. En les parcourant, vous êtes sur un site privé qui doit sa beauté au travail réalisé par quatre générations de paysans ocriers.