OPÉRATION GRAND SITE DE FRANCE

Les grands sites de France : un projet de territoire

Les Ocres du Luberon, un site d'exception engagé dans une démarche de développement durable

À la fois grand paysage et réservoir de nature, le Massif des Ocres est un lieu d’activités de loisirs et sportives. Or, une fréquentation trop importante et mal maitrisée peut avoir des conséquences sur les milieux naturels, mais aussi sur la qualité de vie des habitants.

C’est pourquoi il est important pour la Communauté de communes et l’Office de Tourisme de définir des objectifs partagés entre acteurs de la protection et de la gestion et acteurs du tourisme et d’intégrer le tourisme aux projets de réhabilitation et de mise en valeur du site.

Un tourisme basé sur une offre de qualité, générateur de richesses et respectueux de l’identité locale

Depuis maintenant près de 10 ans, cette stratégie de développement se donne notamment pour objectifs de bâtir une offre de qualité autour du patrimoine et des richesses du terroir et également d’orienter les visiteurs vers des villages et des sites moins connus où existe une offre de qualité d’itinéraires de randonnées, de lieux de découverte et d’activités culturelles...

Le projet pose un certain nombre de principes, dont celui de la préservation « de la qualité de l’espace et des paysages ». Le deuxième point fort est la logique de l’offre. Il ne faut pas mettre n’importe quoi à disposition des visiteurs, mais bien leur proposer la manière la plus adaptée pour découvrir notre territoire. Il est nécessaire de réguler les flux dans le respect des ressources et de l’identité locale.

En bref, qu'apporte un projet Grand Site aux habitants de notre territoire ?

  • La préservation et l’amélioration de leur cadre de vie

  • La reconnaissance d’une histoire, d’une culture et de pratiques locales

  • La promotion des savoir-faire et des productions locales

  • La fierté d’appartenir à un territoire d’exception et de contribuer à un projet de valorisation

Les Grands Sites de France, qu’est-ce que c’est ?

Les Grands Sites de France sont des sites protégés, connus de tous pour la beauté de leurs paysages (le Marais poitevin, la Baie de Somme, Sainte Victoire...). Ils sont engagés dans la politique nationale portée par le ministère de la Transition écologique en partenariat avec les collectivités locales. Celle-ci vise la préservation, la gestion, la mise en valeur des sites emblématiques et classés au titre de la Loi de 1930, dans une perspective de développement durable.

Le label est attribué par le Ministre en charge de l’Environnement. Inscrit au code de l’environnement, il est décerné pour une durée de 6 ans renouvelable. Le label distingue une gestion du territoire qui garantit sa préservation à long terme.

Les avantages du label Grand Site

• une vision partagée de l’avenir du territoire dont le paysage est le socle ;

• une approche transversale, fondée sur les valeurs du site, qui prend en compte toutes ses composantes - écologiques, paysagères, agricoles, touristiques, historiques et culturelles - et qui associe sa protection à un projet territorial global ;

• un outil de dialogue qui fédère les acteurs du territoire (élus, socioprofessionnels, habitants, associations) et met en cohérence des politiques publiques souvent abordées de façon sectorielle ;

• une démarche contractuelle, basée sur un engagement local , et non une procédure, ni une nouvelle mesure de protection ;

• un moyen d‘être moteur d’un projet de territoire durable à travers une contractualisation avec l’Etat, les acteurs locaux et les institutions (Région, Département...) pour une gestion locale du site.

Une démarche en phase avec les enjeux contemporains et les aspirations des citoyens

• Accompagner vers des transitions innovantes : transition agricole ou forestière, touristique, énergétique, climatique.

• Renouer le lien entre les habitants et leur territoire dont ils se sentent parfois dépossédés du fait d’une forte fréquentation touristique.

• Faire de ces paysages préservés un facteur de fierté pour les habitants, de cohésion sociale et d’attractivité.

• Proposer une offre touristique « différente » en phase avec les enjeux environnementaux et sociaux du XXIème siècle : expérience singulière, lien aux habitants, tourisme responsable...

• Agir au quotidien pour maintenir la qualité et la diversité des paysages, gérer durablement la fréquentation des sites d’exception, minimiser les aménagements, renaturer des espaces artificialisés, restaurer les équilibres écologiques, protéger les espèces, favoriser l’insertion sociale à travers des chantiers d’insertion...

Ocres du Luberon | Roussillon, sentier des ocres

Des paysages d’exception, facteurs de relance économique

• Des actions qui s’appuient sur les ressources locales (circuits courts, produits locaux, agriculture traditionnelle, activités de pleine nature), renforçant ainsi le tissu économique et social local.

• Des actions qui visent un modèle de développement plus durable et équilibré entre les secteurs d’activités (agriculture, patrimoine, tourisme...).

• Des expériences menées au sein des Grands Sites qui ont un effet d’entraînement et peuvent bénéficier aux autres Grands Sites mais aussi à tous les territoires ruraux, tous les paysages.

Une visibilité et une reconnaissance

• La légitimité d’un label de rang national, exigeant et sélectif, qui s’appuie sur la Loi de 1930 sur les sites classés, qui distingue un site remarquable et une démarche exemplaire de développement durable portée localement.

• Une reconnaissance officielle de la valeur des paysages qui concourt à la prise de conscience d’un bien commun et précieux à préserver.

• Une reconnaissance de l’excellence de la gestion, de la préservation et de la mise en valeur du site qui favorise l’action et les partenariats.