ROUSSILLON

Plan de Roussillon

Roussillon, village classé parmi les Plus Beaux Villages de France 

Connu pour être classé parmi les Plus Beaux Villages de France, Roussillon a terminé en 3ème position dans la célèbre émission « Le village préféré des Français » de Stéphane Bern en 2018.

Les façades des maisons recouvertes de jaunes, oranges, rouges démarquent totalement Roussillon des autres villages du Luberon. C’est le seul village où la pierre sèche ne domine pas. Alors, quelle surprise lorsque l’on découvre, au cœur du Luberon, ce village coloré entouré de vignes, de champs de lavande, de cerisiers et d'oliviers !

Sans aucun doute, par ses couleurs ocre, Roussillon est un village atypique et incontournable du Luberon qu'aucun autre n'égale, car c’est ici que se trouve le plus grand gisement d’ocre au monde.

Téléchargez le plan de Roussillon

Le plan vous permettra de découvrir les différents sites touristiques du village.

Jour du marché

Profitez du jeudi matin, jour de marché, pour flâner devant les étals et visiter le village de Roussillon.

Les incontournables

          ♥ Le Sentier des Ocres :

Site incontournable du village et du Vaucluse, découvrez les magnifiques falaises d’ocre en parcourant les deux sentiers, de 30 ou 50 minutes, arborés et aménagés dans d’anciennes carrières. De discrets pupitres jalonnent votre parcours pour des explications sur la géologie, la flore, l’histoire, le massif ocrier du Luberon…

Une immersion totale au cœur du plus grand gisement d’ocre au monde vous attend !
Vous serez émerveillé par les couleurs éclatantes de ses paysages insolites façonnés par deux siècles d’exploitation ocrière et par l’œuvre du temps.

 ♥ ôkhra – Écomusée de l’ocre :

Dans un cadre exceptionnel, l’ancienne usine d’ocre de Roussillon offre aux petits comme aux grands une expérience unique. Laissez-vous guider de la Préhistoire à nos jours et découvrez la fabuleuse aventure des ocres et des couleurs. Participez aux nombreux ateliers qui sont proposés : ateliers d’initiation, fabrication de pastels et d’aquarelles, les peintures n’auront, sans aucun doute, plus de secret pour vous !
Un comptoir-librairie propose également une large gamme de produits dédiés à la couleur.

Le point de vue sur les falaises d’ocre 

Les points touristiques 

Le Sentier des Ocres
Découvrez de magnifiques falaises d’ocre en parcourant deux circuits de 30 et 50 minutes.

ôkhra – Écomusée de l’ocre
Dans cette ancienne usine d’ocre, le sable ocreux extrait des carrières était transformé en pigment. Aujourd’hui, il s’agit d’un écomusée de l'ocre où sont proposés stages, ateliers, expositions et visites guidées.

• Le beffroi
Ancienne porte du Castrum remaniée au XIXe siècle en clocher, annexe de l’église. La ruelle à gauche permet de rejoindre l’ancien chemin de ronde qui joignait deux tours des remparts (d’où le nom de Bistourle).

• L'église Saint-Michel (XIIe siècle)
Plusieurs fois remaniée : façade du XVIIe siècle, clocher du XVIIIe siècle et oeuvres de Poitevin fin du XVIIe siècle.

• La table d’orientation
En haut du haut village, découvrez la table d'orientation qui offre un magnifique panorama sur les Monts de Vaucluse et le Mont Ventoux.

• La fontaine des naïades
Anciens lavoirs du village.

Les points de vue

Vue sur les falaises d’ocre
À l’entrée du village depuis la direction d’Apt

Vue sur le mont Ventoux
Depuis la table d’orientation située en haut du village

Vue sur le village de Roussillon
Depuis le chemin en direction du Sentier des Ocres

Roussillon à travers le temps 

 • L'origine des ocres de Roussillon

Une formation géologique originale

♦ Il y a 230 millions d'années, la Provence est recouverte par la mer et le restera pendant une très longue période.
Plusieurs milliers de mètres de sédiments arrachés aux continents alentours s'accumulent au fond des eaux. Ils formeront par la suite les calcaires blancs si caractéristiques de la Provence : mont Ventoux, Luberon, Sainte Victoire, canyon du Verdon, calanques etc.

♦ Vers -110 millions d'années, la mer s'approfondit. Les sédiments qui se déposent au fond des eaux sont des argiles grises qui viennent recouvrir les calcaires et auxquelles les géologues donneront le nom de " terrains aptiens ".

Puis ce bassin marin étant presque comblé, c'est dans des eaux peu profondes et agitées par les courants que vont se déposer, au-dessus des argiles, des sables de couleur verte, c'est la glauconie, petits grains minéraux verts, qui leur confère leur couleur.

♦ Aux alentours de -100 millions d'années, se produit, en Provence, un bouleversement important. Après cette longue période de vie marine, à la suite de mouvements du sol, la Provence se retrouve hors de l'eau.

À cette époque, le climat y est tropical. Des pluies diluviennes lessivent les sables verts fraîchement émergés du nouveau continent, les transformant lentement en sables ocreux, puis en sables blancs, par étapes successives :

   › dissolution, par les eaux de pluie qui circulent en profondeur, de tous les éléments constituant le sable vert, excepté le sable lui-même très résistant.

   › cristallisation à partir de cette " solution " d'autres minéraux, kaolinite et goethite, qui remplissent les vides entre les grains de sable. C'est la naissance des sables ocreux.

    › le lessivage qui se poursuit sur ces sables ocreux évacue l'hydroxyde de fer qui les colore. Ne restent en place que les sables blancs.

En surface, l'hydroxyde de fer se concentre pour former une cuirasse ferrugineuse semblable à celle des latérites africaines. Quant à la couleur rouge, jaune ou orangée de ces sables ocrés, elle garde encore une partie de son secret.
Bien sûr, on connaît la principale responsable : la goethite, mais par quel mécanisme exact la nature a-t-elle abouti à une telle profusion de teintes ? Cela reste encore à définir.

• L’exploitation de l’ocre

Une aventure industrielle

L'ocre est utilisée depuis la Préhistoire, exploitée depuis l'occupation de la Provence par les Romains, elle est réellement devenue un produit industriel grâce au Roussillonnais Jean-Étienne Astier qui, à la fin du XVIIIe siècle, eut l'idée de laver les sables ocreux pour séparer le pigment naturel du sable. Il découvre alors la véritable qualité de l'ocre et sa teinture inaltérable.

L'extraction du précieux pigment commença à l'aide de pics, de barres à mine et parfois d'explosif.... Les ocriers travaillaient d'abord à ciel ouvert, puis en galeries. Le sol était foré, des centaines de kilomètres de galeries se dessinaient. Six entreprises d'ocre à Roussillon employaient en tout 1 500 ouvriers. L'usine Mathieu (aujourd'hui écomusée de l'ocre) produisait environ 1000 tonnes d’ocre par an entre 1921 et 1963.

Une fois extrait, le sable ocreux était broyé et lavé au jet d'eau. Le sable plus lourd restait sur place et l'ocre pure était entraînée par l'eau et arrivait dans des bassins de décantation pour y être asséchée.

Puis les ouvriers découpaient le pigment en briquettes, les menaient au concassage pour qu'elles soient réduites en poudre. Puis ils triaient l'ocre par couleurs, la cuisaient s'il fallait lui donner une couleur plus dense, la tamisaient et la conditionnaient.

Le développement du chemin de fer facilitait l'exploitation des ocres, les sacs remplis du précieux pigment étaient transportés jusqu'à la gare d'Apt, d'où ils partaient en direction de Marseille avant d'être chargés sur des bateaux. L'ocre était utilisée par de nombreux professionnels. On retrouvait ce pigment dans les peintures, les crayons, les produits de beauté, l'alimentaire, le caoutchouc, les porcelaines décorées, les textiles... En 1952, l'ère de l'ocre prit fin avec l'arrivée des colorants synthétiques. Aujourd'hui l'ocre naturelle demeure pourtant un produit inégalable dans certaines utilisations.

Avec l'exploitation de l'ocre, la main de l'homme a transformé le paysage roussillonnais. Aujourd'hui, c'est l'érosion due aux éléments naturels : l'eau, le vent et les pluies, qui poursuit le travail des ocriers. 

Mais, le résultat est tout simplement splendide !

 

Les randonnées aux alentours

 

Informations pratiques

Office de Tourisme Pays d’Apt Luberon
Bureau de Roussillon

Mairie de Roussillon

Rue de la Poste
84220 ROUSSILLON

T. +33 (0)4 90 05 60 25
www.luberon-apt.fr

›› Consulter les horaires d'ouverture des bureaux d'information

Place de la Mairie
84220 ROUSSILLON

T. +33 (0)4 90 05 60 16
www.roussillon-en-provence.fr

 


Lignes et horaires des bus


Les commerces et services du village 

  • Pharmacie
  • Distributeur automatique
  • La Poste
  • Boulangerie
  • Restaurants et hôtels dans le centre du village et à proximité
  • Parking payant en saison