SAINT-SATURNIN-LÈS-APT

Saint-Saturnin-lès-Apt, un village typiquement provençal

Situé sur le versant sud des Monts de Vaucluse, bien protégé du mistral, ce village médiéval s’articule autour des vestiges du château. Construit sur un éperon rocheux, il offre un panorama exceptionnel sur le Luberon, les Alpilles, les Monts de Vaucluse et domine largement la plaine entre Roussillon et Villars.

L’environnement qui l’entoure offre un magnifique spectacle de couleurs tout au long de l’année et au fil des saisons avec la floraison des cerisiers, des lavandes, les reflets argent des feuilles d’olivier et les couleurs automnales des vignes ! Quant à la garrigue et les forêts de chênes et de pinède, elles occupent une grande partie de la commune sur le versant des Monts de Vaucluse ! Ces terres nous révèlent l’activité principale qui a rythmé et rythme encore le quotidien de certains des habitants.

Saint-Saturnin est un village chargé d’histoire qui mérite que l’on prenne le temps de le visiter ! Il abrite de belles demeures anciennes, avec des fenêtres, des porches et des portes finement ouvragés.

 

Téléchargez le plan de Saint-Saturnin-lès-Apt

Le plan vous permettra de découvrir les différents sites touristique du village.

Les incontournables du village 

 Les Moulins
Sur les quatre moulins à farine, deux sont visibles. Autour du moulin restauré, se trouve l’aire de séchage du grain et les ruines des locaux annexes destinés à l’ensachage et stockage des sacs.

La Chapelle Castrale
Perchée au-dessus du village et dans les ruines de l’ancienne forteresse médiévale, la chapelle castrale de Saint-Saturnin-lès-Apt est implantée depuis le milieu du XIème siècle, elle fut consacrée en 1056 par trois évêchés : Raimbaud (Archevêque d’Arles), Hugues (évêque de Senez) et Alphant (évêque d’Apt). C’est ce que rapportent deux inscriptions romanes gravées sur les piliers du chœur.
En 1850, la chapelle castrale fut le lieu d'un miracle, dont le témoin s'appelait Rosette Tamisier. Cette jeune villageoise dit avoir vu un tableau de cette chapelle, représentant la descente de croix, se mettre à saigner. Le phénomène se serait produit à trois reprises, laissant comme traces tangibles des mouchoirs tachés de sang. La jeune femme fut accusée de fraude et condamnée à six mois de prison, puis relâchée. Elle ne cessa pas de protester de sa bonne foi. Cette chronique fit grand bruit juste avant les apparitions de Lourdes et souleva les passions mystiques de la France entière. Le fameux tableau est aujourd'hui conservé dans les réserves de la ville.

Les Aiguiers
Sur les hauteurs de Saint-Saturnin-lès-Apt, les hommes ont construit et entretenu un grand nombre d’aiguiers (du provençal "aigo" qui veut dire eau). Ces bassins creusés dans la roche calcaire et alimentés en eau de pluie par un ingénieux système de récupération des eaux de ruissellement, ont longtemps permis le maintien d'un habitat rural et l'abreuvement des troupeaux sur des terres arides. Ces aiguiers sont accessibles uniquement à pied en parcourant le chemin de randonnée « Sur le sentier des Aiguiers ».

Les points touristiques

• Le moulin

Sur les quatre moulins à farine, deux sont visibles. Autour du moulin restauré, se trouve l’aire de séchage du grain et les ruines des locaux annexes destinés à l’ensachage et stockage des sacs.

• Le barrage

Un premier barrage fut construit en 1763. Après un débordement qui endommagea une partie du village, il fut rehaussé et renforcé en 1835. Jugé peu sûr, un nouvel ouvrage fut construit en aval du premier barrage dont on peut apercevoir le sommet par basses eaux. Achevé en 1902, sa retenue maximum, évaluée à 2200 m³ s’ajoutant aux réserves de trois citernes, suffisait aux besoins de la population.

• Le portail Aiguier

Surmonté par la tour d’angle du rempart, ce portail de l’enceinte du XV ème siècle, prolonge une partie du rempart du XIIe siècle conservé au pied de la chapelle castrale.

• Fontaine dite du Matheron

Située au cœur du village près de l’église, cette fontaine est le parfait endroit pour s’installer quelques heures et lire un livre. Le fronton sculpté a été offert par le dernier marquis de Monclar, fils du procureur général du Parlement de Provence, qui sera guillotiné à Paris en 1794. L’inscription latine (traduite à l’arrière de la fontaine) constate le refus de la municipalité d’acquitter l’impôt au seigneur.

Les armoiries des Ripert de Monclar, qui figuraient sur le cartouche, ont été grattées au burin sous la Révolution.

• Portes ornementales

De nombreuses portes sont inscrites à l’inventaire des Monuments historiques, vous les découvrirez en déambulant dans les ruelles du village.

• Sculpture Joseph Talon

Cette sculpture évoque l’inventeur saturninois de la trufficulture : Joseph Talon (1793 – 1873)
Natif de Saint-saturnin-lès-Apt, Joseph Talon alors âgé de 15 ans, plante sur un hectare de mauvaise terre des glands. Il était loin de se douter que quelques années plus tard il serait à l’origine de la culture de la truffe. Si vous ne le saviez pas, les terres de Saint-Saturnin-lès-Apt sont donc les premières de France à avoir accueilli les cultures de truffe. 

• La place de la Mairie

L’immeuble occupé par la mairie fut acquis par la première municipalité élue en 1790. La porte et son fronton ont été réalisés par le sculpteur régional Alexis Poitevin (1764-1816). Deux génies encadrent le faisceau surmonté d’un bonnet phrygien symbole de la Révolution, ils foulent aux pieds les chaînes brisées de l’ancien régime. Ce dernier élément a disparu probablement sous la restauration.

Dans une encoignure, à gauche de la Maison Commune, l’un des deux fours banals construits intra-muros. Deux façades bourgeoises aux portes ornées reflètent l’essor économique du XVII ème siècle et XVIII siècles et l’enrichissement de notables, commerçants, et artisans. La construction d’une nouvelle église fut préférée à la restauration et à l’agrandissement de l’ancienne, envisagée dès 1842. L’inscription « R.F » suivie de la devise républicaine fut peinte en 1906 après l’inventaire des bâtiments publics. Un carillon de onze cloches solennise les dimanches et fêtes. La tribune a reçu un orgue acquis en 1817.

Village primitif

Le village primitif était élevé sur l’éperon rocheux et bordé par le ravin de la Combe. Le rocher encore entouré de remparts délimite le premier village fortifié. Depuis le « castrum » primitif à nos jours le village a connu trois extensions : aux XIIème, XVème et XVIIème siècles. Pour accéder au village primitif, vous pouvez emprunter le passage situé à l’extrémité du barrage ou bien prendre le sentier situé au départ du moulin restauré.

• Les jardins du Château de Bourgane

Autour d'une bastide du XVIIIe siècle, de grandes allées bordées d'arbres et de buis. Un bosquet, un jardin clos avec carré de buis et 3 bassins, des fontaines, écluses et tèse, des jeux d'eaux, le jardin d'agrément, le verger et le potager (12 hectares). Créé en 1750, le parc est inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. 
›› Consultez les dates et horaires d'ouverture
 

Les points de vue

Vue sur le Luberon et la plaine
Depuis la chapelle castrale située en haut du village 

Vue sur la plaine de Perréal
Depuis le moulin à farine

Vue sur le village et le clocher de l’église
Depuis les remparts situés dans le village primitif

Top 3 des randonnées à Saint-Saturnin-lès-Apt et alentours

 

›› Retrouvez toutes les randonnées du Luberon sur Chemin des Parcs


Informations pratiques

Office de tourisme Pays d’Apt Luberon
Bureau de Saint-Saturnin-lès-Apt

Mairie de Saint-Saturnin-lès-Apt

Avenue Jean Geoffroy
84490 SAINT-SATURNIN-LÈS-APT

T. +33 (0)4 90 05 85 10
www.luberon-apt.fr

›› Consultez les horaires d'ouverture des bureaux d'information

9 Place de la Mairie
84490 SAINT-SATURNIN-LÈS-APT

T. +33 (0)4 90 75 43 12
www.saintsaturninlesapt.fr


Lignes et horaires des bus


Les services du village 

  • Pharmacie 
  • Distributeur automatique
  • La poste
  • Boulangerie
  • Restaurants et hébergements dans le centre village et à proximité 
  • Parking gratuit 
  • Piscine plein air ouverte en été uniquement 
  • Médiathèque
  • Supérette
  • Coiffeur