SAINT-SATURNIN-LES-APT

Notre coup de coeur dans ce village, le moulin à farine avec une vue exceptionnelle sur le Luberon !

Dans l'ancien village, de beaux entrelacs de lumière et de pierres sèches à photographier en fin de journée !

Quel plaisir de déambuler dans ce village typiquement provençal !

Le village est exposé plein Sud à flanc de coteau : de 400m d’altitude au village, jusqu’à 1000m côté montagne. Un terroir de 7500 hectares dont 4 500 de garrigue et de forêt. L’environnement est agricole : cerisiers, oliviers, vignobles et lavande. La vue est incroyable ; le massif du Luberon est visible d’est en ouest.

A l’origine du village, au pied de la colline de Perréal, des tribus gauloises qui se regroupèrent vers 330 av. J.-C pour fonder le village d'Aniane, détruit par les Sarrasins en 869. On dit que les 12 survivants d'Aniane construisirent un fort et quelques habitations. Au XIe siècle, lors de la consécration de l'église (1056), le nom d’Aniane disparaît.

A visiter : les vestiges du château sur un éperon rocheux

Saint Saturnin lès Apt est le fief des Agoult au XIIe siècle.  On peut encore remarquer les vestiges du castrum perché à 450m sur un éperon rocheux. La chapelle et le donjon du XIe s. ont été restaurés. Les vestiges des remparts (3 enceintes fortifiées XIIIe... et XVIe s. dont subsiste le portail « Ayguier ») jalonnent les extensions de l’agglomération vers la plaine.

Il est rapporté aussi que Medulionis de Sancto-Saturnino, viguier d'Arles en 1346/49 et de Marseille fut seigneur de Saint-Saturnin-lès-Apt.

Au cœur du village, le charme de Saint-Saturnin-lès-Apt est intact : de splendides portes classées, le Portalet, les portes de la Roque, de Rome, le Portail Ayguier ou Leyguier, de nombreuses fontaines et lavoirs, des pontins, le superbe balcon aux Atlantes, le four banal.

Le moulin XVIIe siècle couronne le tout. A côté, l’ancien four à plâtre et plus loin, les barrages.

Les églises sont nombreuses : Saint Etienne, Croagnes, les chapelles Sainte Radegonde, Saint Pierre d’Agnane, Sainte Madeleine, et Saint Roch. Hors village, 30 hameaux du XVIIe s., des bories et des aiguiers...