Les 3 légendes les plus terrifiantes du Luberon

 

Pas de porte-à-porte, de bonbons ni de sorts cette année.

Alors si on profitait de cette soirée particulière d'Halloween pour se faire un peu peur avec des histoires flippantes ?
Allumez les bougies, éteignez les lumières… nous vous racontons 3 légendes terrifiantes sur le Pays d’Apt Luberon !

Avis aux lecteur.trices sensibles…

 La Légende des Ocres de Roussillon,
une terre teintée de sang

Tout le monde connaît le Sentier des Ocres de Roussillon… mais connaissez-vous la légende sanglante de ce site incontournable ? Si ce n’est pas le cas, lisez la suite...

Dame Sermonde, délaissée par son époux Raimond, seigneur d'Avignon, prit pour amant Guillaume de Cabestan, jeune page et futur écuyer.

La rumeur arriva jusqu'à Raimond qui convia le jeune Cabestan à une partie de chasse afin de lui faire avouer cette relation. Pour ne pas compromettre sa maîtresse, Guillaume prétendit être amoureux non pas de Sermonde mais de sa sœur Agnès. Blessée par cette trahison, Sermonde obligea Guillaume à révéler la vérité.

Fou de rage, Raimond organisa une nouvelle partie de chasse au cours de laquelle il tua le jeune Guillaume et lui arracha le cœur. De retour au château, il le fit cuisiner et servir à son épouse qui s'en délecta. C'est à la fin du dîner que Raimond dévoila l'horrible nature du mets que son épouse venait de déguster.

Accablée de chagrin, Dame Sermonde déclara que ce "délicieux" repas serait son dernier. Choisissant de rejoindre son amant dans la mort, elle se jeta dans le vide du haut du Castrum et son sang à jamais teinta d'un rouge flamboyant les falaises du village…

 La légende de la grotte hantée de Baumo-Seguro
à Ménerbes

Cette légende terrifiante raconte l’histoire de deux hommes, le célèbre truant Pierre de la Vache et son frère, morts pendant la guerre de Cent Ans, à Ménerbes. Alors que le brigant trouve refuge dans la grotte dite Baumo-Seguro, son frère le dénonce à la police.

Mais juste avant son arrestation, ce dernier décide finalement de le jeter dans le vide pour qu’il ne soit pas condamné à mort et se jette avec lui du haut de la falaise.

Depuis, on raconte que les frères-fantômes se baladent dans le coin...

La légende d’Auribeau et sa porte de l’au-delà

Dans ce petit village blotti entre les épaules du Grand Luberon, on raconte une étrange histoire...

Jadis, une jeune veuve ne parvenait à oublier son époux.

Avertie qu’un passage dans la montagne ouvrait une porte vers l’au-delà, elle venait jour après jour, réclamer son retour.

C’est alors qu’un soir, survint une chose extraordinaire : le spectre de son de son bien-aimé apparut.

« Il est interdit de revenir de l’au-delà dit-il, mais toi, tu peux m’y rejoindre ».

Sans hésiter, elle se glissa dans l’ouverture... pour disparaître à jamais.

Si vous êtes assez téméraire, vous pouvez explorer ce passage magique, c’est l’aven de Bruni qui se trouve aujourd’hui sur toutes les cartes de randonnée !