APT - CAPITALE DU LUBERON

La ville d’Apt, capitale du Luberon – Plus de 2000 ans d’histoire !

Située au cœur du Luberon au pied du versant nord du massif, Apt s'impose comme la capitale du Luberon. Cette agréable ville typiquement provençale est réputée pour la qualité des produits de son terroir. Identifiée comme la capitale mondiale du fruit confit, Apt a l'honneur d'être classée parmi les "Sites remarquables du goût" ! Avis aux gourmets, vous êtes ici dans un pays où l'on mange bien !

D’ailleurs les connaisseurs le savent, le marché hebdomadaire est le rendez-vous incontournable pour remplir son panier de produits locaux. Cette ville vous séduira également par le charme qui se dégage de ses petites rues ombragées, de ses nombreuses places aux jolies fontaines, de ses beaux hôtels particuliers et de sa cathédrale de style roman et gothique, classée monument historique. En toile de fond de ce décor s'étendent d’un côté, les paysages du Luberon couleur lavande et de l'autre, les Monts de Vaucluse où se profilent les collines teintées d'ocre. Pas de doute vous êtes bel et bien au cœur de notre belle Provence !

Téléchargez le plan d'Apt

Le plan vous permettra de découvrir les différents sites touristiques de la ville.

 

Marché d'Apt

Le marché d’Apt

Où ? Le marché s’étend sur la moitié du centre-ville. Depuis la place de la Bouquerie jusqu’à la place de la mairie et il traverse la rue des marchands pour atteindre le Cours Lauze de Perret. On retrouve également des exposants dans des petites ruelles et sur les places Carnot, du Septier, Jean-Jaurès et celle du Saint-Pierre.

Quand ? Le samedi matin toute l’année

C’est le rendez-vous incontournable pour remplir son panier de produits locaux. Vous trouverez un assortiment exceptionnel de produits du terroir : miel, légumes, fruits de saison gorgés de soleil, fromages de chèvre, etc. Et le tout avec l'accent provençal des producteurs ! Ce que l’on retient de ce marché, aux étals colorés de toutes sortes de produits, c’est son ambiance et son authenticité. Vos pas seront rythmés par le chant des cigales mais aussi par les musiciens qui animent les ruelles. Vous ne saurez plus où donner de la tête et vos sens seront tous émerveillés.

À noter dans votre carnet de voyage !

Apt possède un autre petit marché, le mardi matin. Il s'agit du Marché Paysan qui se tient tout au long de l'année sur le Cours Lauze de Perret. Les producteurs s'y réunissent pour vous faire découvrir et vendre leurs produits. 

Les incontournables

La Cathédrale Sainte-Anne

Un joyau du patrimoine historique à découvrir et à visiter !
Cette magnifique cathédrale, ornée de la majestueuse Sainte-Anne recouverte de feuilles d’or, s’impose au cœur de la ville d’Apt sur une infrastructure romaine. Il s’agit du monument historique le plus remarquable de la cité, en effet le bâtiment rassemble plus de 1000 ans de phases architecturales successives, allant de l’époque carolingienne au XXème siècle.

La crypte inférieure est le vestige d’un édifice romain du 1er siècle utilisé pour les besoins religieux dès l’époque carolingienne. Elle se compose d’un couloir accédant à un caveau où la légende veut qu’ait été retrouvé le voile de Sainte-Anne.

La crypte supérieure du XIe siècle se compose d’une petite nef d’environ 8 mètres se terminant en abside. Sur les côtés, 7 niches renferment des sarcophages chrétiens. L’autel est constitué d’une table lapidaire pré-romane posée sur un cippe funéraire romain dont 3 faces portent des inscriptions.

La cathédrale des premiers siècles chrétiens probablement détruite à la suite des invasions fut reconstruite au XIe siècle. D’importantes transformations furent réalisées au XIVe et XVIIIe siècles modifiant profondément la nef centrale.

La chapelle Sainte-Anne fut construite au milieu du XVIIe siècle, ces travaux ont largement été financés par Anne d’Autriche.

En 1623, la reine Anne d’Autriche reçoit, à sa demande, une parcelle des reliques de sa sainte patronne, en laquelle elle met tous ses espoirs d’obtenir un fils. Malgré la naissance tardive du futur Louis XIV (1638), la reine viendra en pèlerinage à Apt du 27 au 29 mars 1660, afin de remercier Sainte Anne pour l’accomplissement de son vœu en dotant le trésor de cadeaux précieux. La chapelle Sainte-Anne, encore en construction, reçoit le nom de chapelle royale.

Le trésor installé dans la sacristie se compose de nombreuses pièces rares de grande valeur (objets religieux, reliquaires, manuscrits et incunables, habits sacerdotaux).Un voile d’apparat arabe, tissé au XIème siècle pour un calife est connu sous le nom de voile de Sainte-Anne. Il servait à couvrir et découvrir les reliques au moment des processions Sommet absolu de l’art textile, on le considère aujourd’hui comme l’une des plus belles pièces fatimides connues.

• Le Musée d’Apt

Le musée vous permet de découvrir une exposition retraçant l’histoire de l’activité économique du Pays d’Apt Luberon, au travers de ses trois industries majeures qui prônaient dans la région: les faïences, l’ocre et le fruit confit, dont Apt en est la capitale mondiale, et qui en ont tous les trois fait sa renommée.

Ce musée prend tout son sens lorsque l’on sait qu’il est installé dans une partie de l’ancienne usine de fruits confits Marliagues, ce sont donc les mêmes murs qui ont été jadis témoins de cette aventure industrielle et humaine.

L’activité industrielle du Pays d’Apt s’est articulée autour des trois principales ressources naturelles présentes dans la région à savoir :

L’argile, qui a permis de développer la faïence et la céramique architecturales
L’ocre, pour la fabrication des pigments de couleur et l’export
Les nombreux vergers du Pays d’Apt, pour la fabrication des fruits confits et qui ont valu pour la ville d’Apt une renommée mondiale.

• La Maison du Parc Naturel

Au cœur du centre-ville d'Apt, la Maison du Parc vous accueille dans un hôtel particulier du XVIIIème siècle récemment rénové. Ouverte toute l'année au public, elle est une porte d'entrée incontournable pour aller à la rencontre du territoire du Luberon. Une exposition permanente et un musée de géologie permettent de découvrir les caractéristiques du Luberon qui font de ce territoire un espace d'exception labellisé Parc Naturel Régional et reconnu réserve de biosphère et géoparc mondial par l'Unesco. L’accès au musée et à l’exposition est gratuit.

 

 

Les points touristiques

La Maison du fruit confit

En accès libre et gratuit, l’espace muséographique et multimédia de près de 100 m2 vous transporte dans l’univers du fruit confit au cœur du Luberon. De l'Antiquité à nos jours, prenez le temps de découvrir les secrets du confisage des fruits confits de Provence en parcourant les espaces agrémentés de films exclusifs.

Éveillez également vos sens avec le parcours olfactif à votre disposition tout au long de la visite. Des diffuseurs d'odeur en bois renferment les doux parfums sucrés de nos fruits confits. À vous de les retrouver !

Dans la partie boutique, une table de dégustation est mise à votre disposition pour vous permettre de découvrir les produits.
Pour les groupes de plus de 10 personnes, la Maison du fruit confit propose une visite commentée du musée avec une dégustation privilégiée au tarif de 15€/pers. Plus d’information au +33 (0)4 90 76 31 66

• La porte de Saignon

La porte de Saignon était l’une des six portes d’Apt. Elle donnait accès à la partie est de la ville. Construite en petit appareil au cours du XIVème siècle, elle avait remplacé une porte antérieure du XIIème siècle et s’ouvrait sur l’actuelle rue Saint-Pierre nommée alors rue des Briards.

• La Tour de l'Ho

La Tour de l’Hôpital, datant du XIVème siècle est l’un des rares vestiges de l’enceinte médiévale.

• La place de Bouquerie

La place de la Bouquerie est le cœur battant de la Cité où s’arrêtaient voyageurs et colporteurs les jours de marché. La fontaine constituée d’un large bassin permettait aux bêtes de s’abreuver (Bouquerie du latin bocaria veut dire « boucherie »). De ce bassin, s’élève une colonne dont le chapiteau supporte une statue appelée « La Mourre » (1882), œuvre d’un sculpteur local, Auguste Mourre.

• La place du Septier

La place du Septier, bordée d’hôtels particuliers, dont le Palais Consulaire Colin d’Albertas, est au centre de l’un des anciens quartiers nobles. Construit à la demande du Consul d’Albertas au milieu du XVIIème siècle, ce palais est un joyau de l’art baroque provençal.

• La place de la Mairie

La sous-préfecture, ancien palais épiscopal et son harmonieuse façade classique est habillée d’un bel escalier double. La façade sud s’ouvre sur les « jardins de la Sous-préfecture » et l’angle sud-ouest s’appuie sur l’ancienne tour des remparts dite « Tour de l’Evêché » datant des XIIIème et XIVème siècle.

 

• Les chapelles

Chapelle Sainte-Catherine

Construite avec les propres deniers de l’Evêque Jean de Gaillard (1671-1685), cette chapelle baroque renferme de nombreux trésors, dont les tableaux représentant les scènes essentielles de la vie de Saint Augustin, notamment un tableau du XVIIème siècle, « Le mariage mystique de Sainte-Catherine ».

Chapelle des Récollets

Les Récollets cherchèrent à s’implanter à Apt en 1612 sous l’impulsion du couvent de Bonnieux fondé en 1605. Ce n’est qu’en 1629 avec la nomination de l’évêque, ancien Récollet de Bonnieux que leur installation fut acceptée suite à une vive opposition des habitants. Elle renferme la statue de Saint-Joseph auquel la chapelle est consacrée.

Chapelle des Carmes

Les Carmes s’établirent à Apt vers 1290 et bientôt, l’évêque leur accorda l’autorisation d’ouvrir une église. C’est donc dans la seconde moitié du XIVème siècle que fut construit cet édifice religieux, le plus grand de la ville après la Cathédrale Sainte-Anne et qui perdura pendant près de 5000 ans.

Le moulin de Salignan

Le moulin de Salignan a été créé par Alcide d’Orbigny en 1840, il se hisse sur une colline de marnes grises dans le quartier de Salignan. Ancien moulin à vent, il a perdu ses ailes et son toit conique et il abrite une petite exposition géologique permanente sur le découpage des temps en géologie et l’étage Aptien. Pas de visite libre de l’intérieur. Le moulin se visite gratuitement lors des visites guidées organisées par la Maison du Parc en juillet et août. ›› Plus d’information au 04 90 04 42 00
 

La Fondation Blachère

La fondation d’entreprise Jean-Paul Blachère, depuis 2004, veut participer au développement de l’Afrique en aidant la création contemporaine et la promotion de ses artistes. Dans son centre d’art, situé au cœur de l’entreprise, en pleine zone industrielle, elle présente des expositions et accueille des artistes en résidence. La fondation repose sur un système de valeurs esthétiques et éthiques. Elle s’inscrit dans le champ de l’art contemporain et vient relayer les efforts entrepris de longue date par les institutions, les collectionneurs, les galeristes, les critiques, les journalistes… Tous ceux qui contribuent à la reconnaissance des artistes d’aujourd’hui du continent africain et de la diaspora.
›› Découvrez l’exposition en cours

Apt, 2000 ans d'histoire

Apt- Ville Romaine

Apta Julia, fondée par les Romains vers 45 avant J.C. sur la Via Domitia, fut sans doute baptisée en hommage à Jules César qui consacra le jumelage entre Romains et indigènes dans la "pax romana" .La tradition veut que Jules César se soit arrêté à Apt au retour d'une campagne.
Au cours de la période de la « Gaule Narbonnaise », Apt est l’une des 24 cités qui la compose. Très prospère, Apta Julia possède un forum, un arc de triomphe, un capitole, un temple, des thermes et un théâtre aussi important que celui d'Orange. Sa population est d’environ 10 000 habitants (à peine moins qu’aujourd’hui).

Au IIe siècle, elle accueille l'empereur Hadrien qui laisse une épitaphe pour l'un de ses chevaux favoris, Borysthène.
Lors du premier concile d’Occident (IVe siècle) qui a lieu en Arles, l’évêché d’Apt est représenté. C’est l’un des diocèses historiques de la Provence.
En 895, malgré des fortifications, Apt est pillée par les Sarrasins ; les populations soucieuses de se défendre  refluent vers les hauteurs.
D’abord administrée par des co-seigneurs puis des consuls, Apt a ensuite été gérée par le prince-évêque, Pierre Bayle pour le quartier de la Bouquerie et par le bailli Petrus pour le quartier Saint-Pierre.

Au Moyen-âge

Au cours du Moyen-Age, enserrée dans ses remparts, Apt mène une vie intense grâce à son commerce florissant et son marché. Au XIVe
siècle, elle bénéficie de l'installation de la papauté en Avignon. Le Concile régional de 1365 se tient dans la ville ; le Pape Urbain V y est présent.
En 1483, la Provence est rattachée à la France ; Apt suit.
Les nombreuses épidémies de peste (1348, 1720, etc.) ravagent la Provence. Apt n’y échappe pas.
L’année 1540 est le début de la répression contre les Vaudois. Collin Pellenc, vigneron est brûlé vif au Postel. Dès 1460, 1400 familles vaudoises venues d’Italie du Nord se sont installées dans le Luberon notamment au hameau de Roquefure. La répression catholique contre les Vaudois conduit à une véritable guerre civile. Apt subira plusieurs sièges de la part des Réformés. Entourée de places-fortes protestantes (Ménerbes, Sivergues, Buoux), la ville demeure fidèlement catholique. Après le « massacre de Mérindol », on compte 24 villages détruits et 3000 morts.
Au XVIIe siècle, Louis XIII et Anne d’Autriche en mal d’héritier demandent des prières publiques et se vouent au culte de sainte Anne. A la demande de la reine, les Consuls lui adressent une relique de sa sainte patronne conservée à la Cathédrale. Bien après la naissance du futur Louis XIV, du 27 au 29 mars 1660, Anne d’Autriche est accueillie dans la ville. Cette visite contribuera énormément au développement du culte de la mère de la sainte Vierge.

L'essor d'Apt

Du XVIIe au XVIIIe siècle, la vie intellectuelle d'Apt connaît un intense renouveau grâce à quelques érudits locaux. En 1789, Apt participe aux travaux préliminaires des réformes et adopte les principes de la Révolution. En 1790, l’ancienne viguerie est promue au rang de sous-préfecture.
Le XIXe siècle, hormis les multiples soubresauts politiques, sera pour Apt celui de l’arrivée du chemin de fer et d’implantations industrielles, venant confirmer les activités traditionnelles de la cité : ocres, faïences, chapellerie, cire, fruits confits, fer, soufre etc. Un siècle plus tard, la plupart ont disparu.


Aujourd’hui, au centre d’un Parc naturel régional, Apt est la "capitale" de son pays, le Pays d’Apt Luberon.

Les points de vue 

 

Vue globale de la ville en hauteur
Depuis la chapelle de Saint Michel

 

Vue panoramique
Depuis le Rocher Bellevue à Saignon

Vue à 360° du Luberon au Mont Ventoux
Depuis le Moulin de Salignan

Les randonnées aux alentours

›› Retrouvez toutes les randonnées du Luberon sur Chemin des Parcs


Informations pratiques 

Office de Tourisme Pays d’Apt Luberon
Bureau d'Apt

788 Avenue Victor Hugo
84400 APT

T. +33 (0)4 90 74 03 18
www.luberon-apt.fr

›› Consultez les horaires d'ouverture des bureaux d'information

Mairie d'Apt

Place Gabriel Péri
84400 APT

T.+33 (0)4 90 74 00 34
www.apt.fr


Lignes et horaires de bus 

Gare routière
Avenue de la Libération 
84400 APT
T. +33 (0)4 90 74 20 21


Où loger et où manger à Apt ?

Découvrez tous les hébergements du Pays d'Apt Luberon ›› Consulter 

Découvrez les restaurants du Pays d'Apt Luberon ›› Consulter