La Citadelle

Site et monument historiques ,  Remparts à Ménerbes
  • La Citadelle fut construite après le siège de Ménerbes (1573-1578) afin d’abriter une garnison d’hommes d’armes italiens pour assurer la protection permanente du village.

  • Le premier gouverneur, Francisco Ricciardi, fut nommé par le pape Clément VIII en 1594. Ce dispositif perdurera jusqu’en 1791.

    Le monument, austère, barre la plate-forme et deux tours latérales le relient au rempart. Une première tour ronde à droite du portail est liée au corps principal. De l’autre côté, c’est une échauguette qui achève une galerie de circulation et qui surplombe la rue conduisant au portail Neuf (construit en 1751 et aujourd’hui disparu). Dans la façade principale, le...
    Le premier gouverneur, Francisco Ricciardi, fut nommé par le pape Clément VIII en 1594. Ce dispositif perdurera jusqu’en 1791.

    Le monument, austère, barre la plate-forme et deux tours latérales le relient au rempart. Une première tour ronde à droite du portail est liée au corps principal. De l’autre côté, c’est une échauguette qui achève une galerie de circulation et qui surplombe la rue conduisant au portail Neuf (construit en 1751 et aujourd’hui disparu). Dans la façade principale, le portail d’entrée était surmonté à l'origine d'une bretèche portée par des corbeaux en encorbellement. Au-dessus du portail, une sculpture représente la pesée des âmes.

    Au XVIIe siècle, la Citadelle est alors une « ville dans la ville », avec son four à pain et ses importantes réserves de vivres et matériel pour faire face à un siège éventuel, la menace huguenote perdurant jusque dans les années 1680. Tout le nécessaire (bois de chauffage, avoine pour les chevaux, farine) est fourni par les habitants au frais de la communauté de Ménerbes qui verse aussi les salaires ou « fastigages » des soldats et du gouverneur.

    Il s'agit d'une propriété privée qui ne se visite pas.
  • Langues parlées
    • Français