La Carmejane

Site et monument historiques à Ménerbes
  • Situé à l'emplacement de l'ancien château féodal de Menerbia, dont les origines remontent à 1081, l'hôtel de Carmejane constitue un véritable résumé de plusieurs siècles d’histoire.

  • Vers la fin du XVe siècle, il devint la demeure d'une grande famille originaire de
    Gascogne, les Carmejane, qui prospéra à Ménerbes jusqu’à la révolution. Joseph-Charles (1772-1830), Baron d'Empire et Général, s'illustra à la bataille de Valmy.
    Des vestiges médiévaux sont conservés dans la haute façade qui domine la ruelle et qui nous renseigne sur l’organisation ancienne du château, doté dans un premier temps d’un large passage conduisant à l’arrière à une tour. Le balcon en...
    Vers la fin du XVe siècle, il devint la demeure d'une grande famille originaire de
    Gascogne, les Carmejane, qui prospéra à Ménerbes jusqu’à la révolution. Joseph-Charles (1772-1830), Baron d'Empire et Général, s'illustra à la bataille de Valmy.
    Des vestiges médiévaux sont conservés dans la haute façade qui domine la ruelle et qui nous renseigne sur l’organisation ancienne du château, doté dans un premier temps d’un large passage conduisant à l’arrière à une tour. Le balcon en encorbellement
    représente un témoignage de la fin du Moyen-Age et supporte une balustrade de style classique. Plusieurs fenêtres, intégrées ou remaniées, datent de la Renaissance et du XVIIe siècle. Au XVIIIe siècle, l'ensemble connut des transformations profondes avec la réorganisation de la
    façade principale et, au sommet, la réalisation tardive d’une petite échauguette qui avait une fonction symbolique de surveillance.
    L’hôtel de Carmejane est aujourd’hui une demeure privée, entièrement restaurée, dotée de somptueux jardins situés sur la face nord de la propriété.
    Soulignons que l’hôtel domine d’anciennes terrasses superposées qui conservent dans les parois rocheuses de nombreux éléments rupestres qui renvoient à une présence pouvant être très ancienne.

    Il s'agit d'une propriété privée qui ne se visite pas.
  • Langues parlées
    • Français