-A +A

La lavande, c 'est le Blues, made in Luberon

Mi-juin à mi-juillet ?! Evidemment c'est la meilleure saison pour photographier les champs de lavandes 

Vous voulez voir des champs de lavandes ? Téléchargez la randonnée du plateau des Claparèdes sur le site chemin des parcs

Le soir, le parfum de la lavande se diffuse et c'est à ce moment que vous aurez la meilleure sensation olfactive ! 

La distillerie des Agnels sur le plateau des Claparèdes

Dans tout le Luberon, seul le Pays d’Apt cultive la lavande. Alors, j’ai profité  de tout un mois dans le "grand bleu" ; le lavandin en basse altitude, la lavande fine sur les hauts plateaux, … La floraison commence mi-juin pour se terminer vers la fin du mois de juillet.

En direction de Buoux, près des Claparèdes, la distillerie des Agnels accueille les curieux. Sur le plateau, le paysage a des allures de jardin ordonné, des stries bleues, mauves, violettes. Une véritable vue thérapeutique, apaisante et relaxante. Aussi, on appelle la lavande le "couteau suisse" de l'aromathérapie, tellement ses vertus sont nombreuses. Les Romains déjà, répandaient son essence sur le linge et en parfumaient leurs bains.

En avançant le long d’une rangée bien rectiligne, tous mes sens se sont éveillés. La couleur répond au parfum, … et les sons, … C’est un véritable Eden pour les insectes ; on entend les abeilles récolter !

Les secrets de la distillation

D’ailleurs, à la distillerie, on m’a expliqué que la chaleur favorise la montée de l'essence dans la fleur. Pendant la distillation, la vapeur d'eau libère l'essence contenue dans les glandes sécrétrices. Les premières distillations se faisaient à feu nu: l'eau était mélangée aux fleurs. Ensuite, la distillation à vapeur est arrivée. Et depuis les années 90, pour améliorer la productivité, on a développé la technique "en vert broyé". La récolte est hachée au fur et à mesure dans une benne directement montée sur la chaudière. Il faut en compter 100 à 120 kg pour obtenir 1 kg d'une essence jaune dorée.

De la lavande à l'huile

Lorsque j’ai vu l’huile essentielle couler devant mes yeux, j’ai réalisé que derrière la beauté des champs de lavande se cachent tout un savoir faire, une tradition d'exploitation et des familles qui entretiennent les paysages pour notre plus grand bonheur.

Après la visite, en compagnie de Véronique Agnel, la cinquième génération de lavandiculteurs passionnés, j’ai goûté un thé lavande et j’ai développé mon « nez » en testant les différentes huiles essentielles en vente à la boutique.

Parfums, produits cosmétiques ou gourmands, la lavande est un souvenir « essentiel » qui m'accompagne chez moi.

  • Lavande Pays d'Apt Luberon
  • Distillerie de lavande
  • Lavande Pays d'Apt Luberon
  • Distillerie de lavande