FAQ

FAQ. Questions les plus fréquemment posées !

 

Vous souhaitez vous aussi poser une question ? Merci d’utiliser notre formulaire de question.


1 - Quel est le fonctionnement de l’Office de Tourisme durant cette période de crise ?

Dans le contexte actuel et par mesure de précaution, nous vous informons que l’Office de Tourisme Pays Apt Luberon, ainsi que ses bureaux d’accueil seront fermés jusqu’à nouvel ordre. Pour toute demande urgente, merci de nous contacter par mail : oti@paysapt-luberon.fr

Une permanence téléphonique est également active du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Le numéro est le : +33 (0)4 90 74 03 18

Toute l'équipe du Pays d'Apt Luberon reste mobilisée en télétravail et reste joignable pour vous accompagner. L'Office de Tourisme soutient les entreprises et les professionnels du tourisme du territoire, et relaie en direct les différentes mesures et initiatives sur son site et sur ses réseaux sociaux.

À découvrir notre groupe Facebook - Spécial Confinement
 

 2 - Je suis un hébergeur en Pays d’Apt Luberon, quelles sont les conditions d’annulation, de remboursement, de report ? 

Une réponse complète à été réalisé par notre équipe. Il vous suffit de cliquer ici pour la lire.

 

3 -Les brochures Bel été 2020 et "Suivez le guide" seront-elles éditées ?


Cette année ne sera malheureusement pas comme les autres. La pandémie qui a touché le monde et plus particulièrement notre pays a contraint le Gouvernement à interdire tous les événements culturels jusqu'au 15 juillet.

De ce fait, notre habituelle brochure "Bel Eté" ne peut sortir comme les années précédentes.

Après avoir réfléchi aux meilleures solutions possibles, nous avons décidé qu'il n'y aurait pas de brochure papier en 2020. Une version numérique sera établie. Téléchargeable depuis le site de l'Office de Tourisme, elle pourra être transmise par mail à vos contacts.

Nous réfléchissons à une version newsletter hebdomadaire mais nous devons d'abord sécuriser la procédure d'automatisation de la newsletter car les services n'auront pas le temps matériel de le faire manuellement.

Nous espérons que tous les événements annulés et/ou reportés ne mettront pas en péril les structures qui les portent car l'attractivité de notre territoire doit beaucoup aussi à nos événements culturels et festifs.

Merci de bien vouloir remplir comme chaque année le formulaire en ligne pour les événements qui se dérouleront après la période d'interdiction. 

Soyez assurés de notre soutien et de notre disponibilité pour promouvoir au mieux les dates qui pourraient se tenir d'ici la fin de l'année. 
 

4. Quand la réouverture des bureaux d’accueil est-elle prévue ? Et quelles seront les mesures sanitaires engagées ?

Au 28 avril 2020, cette question est toujours sans réponse. Nous négocions actuellement avec les différentes communes concernées par l’ouverture de nos bureaux d’accueil (Apt, Roussillon, Bonnieux, Lacoste, Ménerbes, Céreste et Saint-Saturnin-lès-Apt).

Il a été décidé de ne pas embaucher de contrats saisonniers pour venir en aide aux agents en place durant le restant de la saison. Cela remet donc en cause l’ouverture à temps plein des 7 points d’accueil.

Concernant les mesures sanitaires, la Communauté de Communes (CCPAL) s’est engagée à fournir le matériel nécessaire pour protéger tous ses agents. Un kit de protection sera fourni à ceux qui en feront la demande (masques, gel hydroalcoolique, plexiglas, visières).

En ce qui concerne l’accueil du public, les mesures sanitaires seront bien évidemment renforcées (distance de sécurité, gel hydroalcoolique à disposition, nombre limité de personnes présentes dans le bureau.)
 

5. Quelle sera la stratégie de l’Office de Tourisme après la fin du confinement ?

Vous souhaitez contribuer à cette stratégie, cliquer sur bouton ci-dessous. 
Une réponse est en cours d’élaboration par notre équipe. Vous trouverez prochainement ici notre plan d'actions.
 

6. En cette période compliquée et difficile pour tous les acteurs touristiques du Pays d’Apt, est- il prévu un remboursement de la cotisation annuelle ou des services de communication ?

Comme tous, l'Office de Tourisme a subi de plein fouet cette pandémie et toutes ses conséquences. Nous avons dû fermer nos bureaux, mettre nos équipes en télétravail pour ceux qui le pouvaient et prendre bien d'autres mesures de mise en sécurité de nos locaux et des agents.

Nous continuons de faire notre travail de promotion et de d’information au mieux car il est important de ne pas couper les liens avec "le reste du monde".

Ceci pour expliquer que nous n'avons pas eu le temps matériel de nous pencher sur les conséquences économiques directes entre l'Office de Tourisme et ses partenaires.

Il ne nous est pas possible d'apporter une réponse favorable à cette demande, aujourd'hui. Ce n'est pas un refus définitif. Nous devons voir ce qui est légalement possible de faire, ce qui est économiquement possible également car les brochures ont bien entendu été imprimées et notre imprimeur rémunéré.

Nous allons réfléchir avec les services financiers et les élus du territoire afin de voir ce que nous pourrons supporter car il ne sera pas possible de faire du "cas par cas". Cela sera tout le monde ou personne.

La difficulté de réunir physiquement le conseil d'exploitation de l'Office de Tourisme et le conseil communautaire doit aussi être prise en compte.


Nous vous informerons dès que possible.

7. Avons-nous le droit de randonner dans le Luberon ?

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, le préfet de Vaucluse a décidé d'interdire l'accès aux massifs forestiers du département temporairement.

La Préfecture de Vaucluse renforce les mesures de confinement. Depuis le vendredi 20 mars et jusqu'à nouvel ordre, l'accès aux massifs forestiers de Vaucluse est interdit. Dans un communiqué, le Préfet de Vaucluse explique sa décision : "Les forces de sécurité intérieure étant largement mobilisées par les mesures de lutte contre la propagation du COVID19, afin de réduire les risques d’accidents en milieu forestier et de départs de feux de forêt, l’accès aux massifs forestiers du Vaucluse est interdit."