La porte Notre-Dame ou Porte sarrasine

Site et monument historiques à Viens

  • La tradition raconte que la porte aurait été appelée "sarrasine" en souvenir de la délivrance par Guillaume de Forcalquier, seigneur de Viens en 973, de Saint Mayeul, abbé de Cluny enlevé par les maures dans les Alpes.

    À droite après la porte, une porte Renaissance, et des anciennes ouvertures gothiques et renaissance, plus loin, une porte romane XIIe/XIIIe s.
    Dans la rue Notre Dame, on remarque la Maison du barbier, plus loin, une porte Renaissance surmontée d'ouvertures d'époques successives. Sur la place Roger Bernard, une autre façade aux ouvertures romane, gothique ou Renaissance.
  • Langues parlées
    • Français